RETOUR SUR AUXERRE (2)

Pour le second match de l’après-midi, c’est Fares Bouzid qui allait prendre place sur le banc pour diriger son groupe. Il avait à disposition les joueurs nés en 1996 soit les U16 ou premières années U17. Il y avait aussi quelques joueurs de la section sportive. On reprenait donc les deux mêmes clubs et c’était reparti pour 90 nouvelles minutes de jeu, avec, on l’espérait, un score un peu moins lourd ! (7-1)…

En première mi-temps, la première vraie frappe du match intervenait à la 5ème minute. Elle était à mettre au crédit des Auxerrois sur un centre-tir qui passait devant les buts de Christopher Dauphin mais que personne ne reprenait ! Deux minutes plus tard, Christopher Dauphin effectuait un très bon arrêt sur un face à face avec l’attaquant (7ème). Le début de match était intense dans le rythme et toujours légèrement à l’avantage des locaux, comme dans le match précédent. A la 9ème minute, l’Estac obtenait un coup franc côté doit, à l’angle de la surface. C’est Benoit André qui s’en chargeait mais la défense auxerroise arrivait à se dégager. Deux minutes plus tard, le tir auxerrois était contré par Téo Couturier (11ème). Puis l’Estac repartait de l’avant et Benoit André renversait intelligemment le jeu côté droit, vers Dorian Bastide… malheureusement, c’était un peu trop fort et le ballon filait en sortie de but (12ème). Toujours deux minutes après, première énorme occasion pour Auxerre qui trouvait le poteau troyen (14ème). D’ailleurs, ça commençait à chauffer devant nos buts. L’AJA se faisait de plus en plus pressante dans notre surface et ce qui devait arriver arriva : l’attaquant donnait son ballon à son coéquipier, seul au second poteau, qui plaçait le ballon dans le petit filet opposé pour l’ouverture du score (17ème) ! Et ce n’était pas tout car, comme dans le match précédent, les Troyens allaient encaisser un nouveau but dans la foulée : après une succession de passes, un joueur auxerrois parvenait à frapper juste au ras du poteau gauche pour tromper Christopher Dauphin (19ème)… Et, la déferlente auxerroise allait se poursuivre puisque l’AJA se ruait à l’attaque et un joueur parvenait encore à se défaire du marquage. Christopher Dauphin sortait à son encontre mais ne parvenait pas à stopper l’action et Auxerre plantait le 3ème but en… 3 minutes !!! (20ème) Auxerre ne s’arrêtait pas pour autant et continuait sa marche en avant. A la 22ème minute, Christopher Dauphin mettait en corner du bout des doigts. Les joueurs de Fares Bouzid semblaient dépassés par les évènements mais ils parvenaient tout de même à calmer un peu les ardeurs locales… environ 10 minutes avant que les Auxerrois ne trouvent à nouveau le chemin des filets à la 32ème minute : un attaquant se jouait de la défense troyenne et notamment de Yassine Abaidia, avant d’ajuster notre gardien ! Et de 4-0 après une demi-heure de jeu ! Le score faisait lever un peu le pied aux Auxerrois et l’Estac en profitait pour montrer un peu le bout de son nez dans le camp adverse. Tout d’abord, on voyait un centre de Tanguy Arnould, renvoyé par la défense (36ème). Puis, dans la même minute, Benoit André tentait sa chance hors de la surface côté droit. Sa frappe était un peu écrasée mais le gardien faisait une petite boulette et laissait passer le ballon entre ses jambes pour le voir mourir au fond de ses filets… (36ème). Les dix dernières minutes de la première mi-temps étaient plus calmes mais juste avant la pause, un attaquant auxerrois faisait une passe à son coéquipier à sa droite, qui mettait une petite frappe enroulée pour tromper une nouvelle fois Christopher Dauphin…

En seconde période, c’est Auxerre qui se montrait en premier avec une belle remontée mais Maxime Dahhak empêchait bien l’attaquant de se retourner pour centrer (48ème). Ca finissait en corner mais ça ne donnait rien. Même si les Troyens n’étaient pas dangereux devant le but adverse, le ballon circulait mieux entre les lignes et le jeu était un peu plus maîtrisé. Peu avant l’heure de jeu, Tanguy Arnould tirait plutôt bien un croner mais malheureusement, aucun de ses coéquipiers n’avait suivi ! (59ème). Par contre, encore un avertissement côté auxerrois à la 61ème minute lorsqu’un attaquant trouvait la transversale puis Christopher Dauphin ensuite sur la trajectoire du ballon ! Et la sanction ne s’est pas faite trop attendre puisque six minutes après, suite à un centre venu de la gauche, les Bourguignons inscrivaient un sixième but d’une reprise puissante, superbe ! (67ème). Ca commençait à faire beaucoup !! Auxerre était toujours dans le camp troyen et employait Christopher Dauphin à trois reprises (68ème, 72ème et 74ème). A un quart d’heure de la fin, heureusement que le joueur bourguignon dévissait trop sa frappe sinon ça aurait encore pu faire mal à l’Estac ! (76ème). A la 81ème, Christopher Dauphin sortait encore de justesse pour repousser le danger. Cinq minutes plus tard, personne n’était à la retombée du ballon qui passait juste devant le but troyen, ouf ! (86ème). Puis, à la 90ème minute, les Troyens, épuisés et malmenés, allaient en encaisser un dernier : sur un centre venu de la droite, un attaquant auxerrois devançait la sortie de Christopher Dauphin et était le premier sur le ballon pour le mettre au fond… Il était temps que ça se termine !

Les Troyens ont eu un match difficile où ils ont très rarement porté le danger devant le but auxerrois. Quant à nos adversaires du jour, ils ont maîtrisé leur sujet quasiment d’un bout à l’autre. Eux, autant que leurs prédécesseurs sont déjà très affûtés et bien en place !

***
Les titulaires : Christopher Dauphin, Yacine Saadi, Philippe Mberi, Téo Couturier, Belkacem Abaidia, Dorian Bastide, Alois Confais, Antoine Léautey, Tanguy Arnould, Benoit André et Smaïn Tchambi.
Sont éntrés en cours de match : Maxime Dahhak, Dylan Mubiala et Toufik Amri. Pour le second match de l’après-midi, c’est Fares Bouzid qui allait prendre place sur le banc pour diriger son groupe. Il avait à disposition les joueurs nés en 1996 soit les U16 ou premières années U17. Il y avait aussi quelques joueurs de la section sportive. On reprenait donc les deux mêmes clubs et c’était reparti pour 90 nouvelles minutes de jeu, avec, on l’espérait, un score un peu moins lourd !

Sont éntrés en cours de match : Maxime Dahhak, Dylan Mubiala et Toufik Amri.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !
Cette entrée a été publiée dans Entrainements &co., avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *